Une société californienne, Ambergene, a breveté un procédé de stérilisation d’échantillons d’ambre, les broyant, puis élevant les microbes anciens qu’on y trouve. La recherche de la société les a conduit à croire que ces anciens microbes donneront des applications agricoles plus fortes et puissantes que les descendants modernes (http://patents.justia.com/ )
Ils ont même isolé une levure ensevelie dans une ancienne abeille, l’ont cultivée et l’ont trouvée très « active » alors qu’ils brassaient de la bière ambrée! La preuve suggère que la détérioration biologique et la dégradation de l’environnement ont contribué à la dévolution (un déclin de la condition physique, de la masse corporelle, de la santé globale, et de la longévité) à travers les âges. http://www.liberation.fr/